top-cc-blangy

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Actualités

Ouverture d’une Maison de Santé Pluridisciplinaire à Blangy-sur-Bresle à l’automne 2017 :

Dans le cadre de la construction de la maison de santé pluridisciplinaire de la Communauté de Communes Interrégionale de Blangy-sur- Bresle, Médecins généralistes venez vous installer dans cette structure moderne.

  • 6 cabinets de médecins généralistes
  • 2 cabinets de médecins spécialistes
  • 1 salle d’urgence
  • 1 cabinet de psychologue
  • 1 cabinet d’orthophoniste
  • 2 cabinets d’infirmières
  • 1 espace kinésithérapeutes
  • 2 cabinets de dentistes
  • 1 espace CLIC
  • 1 cabinet de médecine du travail
  • 1 salle de réunion
  • 1 espace repas


Montant de l’investissement : 2 600 000 euros Hors Taxes

Renseignements : Communauté de Communes Interrégionale de Blangy-sur- Bresle
20 rue de Barbentane – BP 65 – 76340 BLANGY-SUR- BRESLE
02 35 94 02 76 – comcom.blangy@wanadoo.fr

 

Le recyclage des lampes usagées...

Cliquez ici

 

Prévention des Déchets

Plan Local de Prévention des Déchets

La Communauté de Communes Interrégionale de Blangy-sur-Bresle a mené une politique volontariste d’adhésion au Plan Local de Prévention des Déchets courant 2014 avec l’appui du Département de Seine-Maritime, du Département de la Somme, et de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).
Cette politique vise à inciter à modifier les habitudes de production de déchets en consommant d’une façon plus responsable pour satisfaire nos besoins d’une manière plus attentive à l’environnement.
Pour ce faire, un plan d’action s’articulant autour de trois axes a été établi. Il comprend :
-          La tarification incitative
-          L’information publique contre le gaspillage du papier et des emballages
-          La création d’une seconde déchetterie
La Communauté de Communes renseignera progressivement les acteurs impliqués dans le Plan Local de Prévention des Déchets (particuliers, associations, communes, administrations, entreprises, grande distribution, artisans …) sur la mise en place de ce programme afin de les stimuler à poursuivre et évoluer dans cette voie et à modifier de façon durable leurs comportements.
 
Guide de prévention
 
Un guide de prévention des déchets est publié et a été diffusé dans toutes les boîtes aux lettres des habitants du territoire. Il est également téléchargeable sur la page "Gestion des Déchets", dans la catégorie "Tri sélectif".
Ce guide reprend, pour chaque typologie de déchets, toutes les informations utiles à l’accompagnement des usagers pour la mise en place de pratiques éco-responsables :
-          Edito ;
-          Fiches conseil : comment jeter mieux et moins pour réduire la quantité de nos déchets à la source ; comment sortir ses ordures ménagères moins souvent en présentant un contenant plein et en orientant la plus grande part vers d’autres destinations (tri, compostage à domicile, dépôt en déchetterie, don, revente ou seconde vie …)
-          Des informations pratiques : horaires déchetterie, contacts utiles …
Ces attitudes répétées permettront de diminuer à moyen terme les coûts de collecte et de traitement des ordures ménagères.
Nous accompagnerons tous les usagers pour les aider à diminuer leurs quantités de déchets.
Première sensibilisation :
Par l’intermédiaire de ce guide de prévention, chaque habitant peut disposer d’un autocollant « Stop Pub » qui sera à apposer, s’il le souhaite, sur la boîte aux lettres dans le but de stopper la réception de publicités papier, tout en maintenant la réception d’informations des collectivités.
 
Tarification incitative
 
La mise en place future d'une tarification incitative est à l'étude.
 
 

Abattage des arbres de la Bonne Entente :

Une expertise sanitaire a conclu à la nécessité d’abattre les arbres remarquables de la « Bonne Entente », ensemble arboré composé de deux arbres, dont l’âge est estimé à 170 ans : un chêne pédonculé et un hêtre commun. Si le premier est dans un état moyen, le second présente des défauts rédhibitoires, notamment en raison de la présence d’un champignon, le ganoderme applani, qui le dégrade fortement.

Représentant un danger pour les usagers fréquentant ce site ouvert au public, après avoir vécu enlacés pendant plus d’un siècle, ces deux arbres accolés sur environ 1,20 mètre de hauteur au beau milieu d’un peuplement d’épicéas, ont été abattus au cours d’une cérémonie qui s'est tenue le jeudi 23 Octobre 2014.